Les obligations liées à l’installation d’une piscine

Publication de communiqués de presse

Les obligations liées à l’installation d’une piscine


Les démarches administratives
Avant de vous lancer dans la construction de votre piscine, vous devez prendre connaissance des règles d’urbanisme de votre commune. Votre mairie dispose d’un PLU (Plan Local d’Urbanisme) qui vous donnera les informations pour être conforme à la réglementation : zones constructibles, volumes et types de construction autorisés, distances d’implantation etc.
Pour commencer les travaux, vous devez au préalable avoir obtenu un permis de construire. Celui-ci est obligatoire pour certains types de piscines : enterrées (maçonnées ou en coque), piscines d’intérieure et à débordement, couloirs de nage.
Le dispositif de sécurité
La loi de janvier 2006 exige que tout propriétaire de piscine enterrée et semi-enterrée installe un dispositif de sécurité pour éviter tout risque de noyade des enfants de moins de cinq ans. Ce dispositif doit par ailleurs être conforme aux normes AFNOR en vigueur.
Vous avez la possibilité parmi :
- l’alarme qui se déclenche lorsqu’un enfant passe trop près de l’eau ou tombe dans le bassin
- La couverture de sécurité qui, étendue sur toute la piscine, empêche l’enfant de tomber dans l’eau
- la barrière qui ferme l’accès au bassin
- l’abri de piscine qui rend le bassin totalement inaccessible aux enfants
L’entretien du bassin
Une fois votre piscine installée, il ne faut pas négliger son entretien si vous souhaitez profiter de baignades dans une eau propre et hygiénique. D’abord l’eau doit être régulièrement traitée avec un désinfectant : chlore, oxygène actif, brome, ultra-violets ou ozonateur.
Il faut ensuite nettoyer le bassin. Cela consiste à enlever avec une épuisette les détritus à la surface de l’eau, et à nettoyer le fonds du bassin avec un balai aspirateur ou un robot automatique.
Il ne faut pas oublier d’entretenir les filtres, la pompe et les skimmers, qui servent au traitement de l’eau.